En 2016, le dispositif de dématérialisation de la correction des copies du baccalauréat s’applique à l’ensemble du réseau d’enseignement français à l’étranger, après avoir été déployé progressivement, en quatre ans, en commençant par la zone Asie du réseau AEFE. Depuis les lycées français de Tokyo et de Kuala Lumpur, des membres des équipes de direction ainsi que des enseignants apportent leurs témoignages. Les correcteurs apprécient beaucoup de pouvoir consulter un collègue tout en visualisant la même copie à l’écran.